FAQ

Comment faire du plasma marin isotonique ou hypotonique soi-même dilutions

Dilution plasma marin de Quinton

De l’eau de mer ramené à l’isotonie (plasma marin isotonique) veut simplement dire qu’elle a le même taux de salinité (sels minéraux) que notre sang (9‰, ou 0,9 grammes/litre). Elle est donc diluée avec de l’eau de source. Un plasma marin hypertonique (eau de mer pure) se situe entre 30 et 40‰ (3 à 4 grammes/litre), selon les marques (la majorité se situe à 33‰).

Nous regrettons d’observer que des laboratoires (ou des marques) vendent du plasma marin isotonique à boire (déjà préparé) à leurs clients. Pour nous, il s’agit là d’une forme d’arnaque, car, pour faire du plasma marin isotonique (ou hypotonique) à boire, il suffit de diluer de l’eau de mer hypertonique dans de l’eau de source de qualité. Nous considérons que faire payer aussi cher de l’isotonie que de l’hypertonie n’est pas respectueux du client.

Choisissez une bonne eau de dilution :

Il est très simple et beaucoup plus économique de faire soi-même son plasma marin isotonique (ou hypotonique). Il suffit de diluer l’eau de mer hypertonique dans de l’eau de source, à condition d’acheter une eau de source de qualité, ou un filtre à osmose inverse haut de gamme (seul système de filtration de votre eau du robinet qui soit vraiment efficace).

Votre eau de source devrait être très peu minéralisée (la raison est expliquée à la question n°6), mais non distillée (l’eau distillée altère les propriétés de l’eau de mer (explications dans cet article de notre blog), et contenir le moins de résidus secs possible, soit : moins de 100 mg/litre (normalement indiqué sur les étiquettes).

En France ou en Belgique, par exemple, vous trouverez en magasins : la Lauretana qui est une des meilleures (avec des résidus à sec inférieur à 14 mg/L), vient ensuite la Lifjalla de Icelande (avec 20 mg/L), ensuite la Mont Roucous (23 mg/L), puis, la Mont Calm, la Spa, la Rosée de la Reine, ou encore l’eau d’Auvergne source Grand Barbier.

Soyez attentif, car, la grande majorité des eaux vendues dans nos grandes surfaces ne sont pas satisfaisantes. Dans l’intérêt de votre organisme, il serait dommage d’acheter un plasma marin exceptionnel et de le « polluer » avec une eau de source médiocre.

La dilution avec de l’eau du robinet n’est acceptable que si vous utilisez un filtre à osmose inverse de grande qualité.  La plupart des carafes filtrantes ou autres systèmes de filtration sont insuffisants.

Mode opératoire :

Pour faire du plasma marin isotonique à partir d’un plasma marin hypertonique ayant un taux de salinité entre 36 et 40‰, il faut respecter les dosages suivants : 1/4 d’eau de mer hypertonique diluée dans 3/4 d’eau de source de qualité (ex. : 100 ml de plasma marin hypertonique avec 300 ml d’eau de source).
– Pour faire du plasma marin isotonique à partir d’un plasma marin hypertonique ayant un taux de salinité entre 30 et 35‰, il faut respecter les dosages suivants : 1/3 d’eau de mer hypertonique diluée dans 2/3 d’eau de source de qualité (ex. : 100 ml de plasma marin hypertonique avec 200 ml d’eau de source). Certaines marques proposent des gourdes graduées (choisissez-les en verre) qui vous permettent de réaliser vos dilutions facilement ; c’est le cas pour la marque Sea-AquaCell’s du Laboratoire CSBS-ODEMER (voici le lien de ce produit).

Pour faire du plasma marin hypotonique à partir d’un plasma marin hypertonique ayant un taux de salinité entre 36 et 40‰, conseillée aux personnes très sensibles qui débutent la consommation, il faut respecter les dosages suivants : 1/5 d’eau de mer hypertonique diluée dans 4/5 d’eau de source (ex. : 100 ml de plasma marin hypertonique avec 400 ml d’eau de source).
Pour faire du plasma marin hypotonique à partir d’un plasma marin hypertonique ayant un taux de salinité entre 30 et 35‰, il faut respecter les dosages suivants : 1/4 d’eau de mer hypertonique diluée dans 3/4 d’eau de source (ex. : 100 ml de plasma marin hypertonique avec 300 ml d’eau de source).

NB : Si vous en avez l’occasion, nous vous conseillons de diluer votre plasma marin hypertonique avec de l’eau de source solarisée. La solarisation est une des techniques de dynamisation de l’eau. Aussi, peu le savent, l’eau solarisée est un antioxydant formidable qui complète les effets du plasma marin.

Pour solariser votre eau, mettez votre eau de source dans une carafe en verre (avec un bouchon pour les insectes et autres polluants en suspension dans l’air) de préférence étroite pour une meilleure solarisation. Ensuite, exposez-là dehors au soleil (ou à la lumière du jour, si la luminosité est assez importante) pendant un minimum de 3 heures (idéalement 4). L’eau restera solarisée durant 24 heures. Ne pas l’entreposer dans un récipient en plastique, ni vouloir la refroidir. Votre plasma marin isotonique sera alors chargée en énergie solaire et bien meilleure pour votre organisme.